Mon beau sapin : acheter son sapin plutôt que le couper en forêt

Acheter un sapin au lieu de le couper dans la forêt

En France, plus de 6 millions de sapins naturels sont vendus chaque année ; 1 foyer sur 5 en moyenne achète un sapin de Noël. Cependant, de plus en plus de personnes songeraient à opter pour une solution lourde de conséquences pour les forêts : découper leur sapin directement dans une qui ne leur appartient pas…

Tout d’abord, certaines personnes choisissent d’arborer fièrement un superbe sapin artificiel dans leur salon. Malgré sa praticité, ce sapin est conçu à partir de matériaux pour lesquels la production est assez polluante. De plus, il est souvent produit par une main d’œuvre bon marché en Asie notamment où les conditions sociales sont méconnues.

Fort heureusement, les plus attentifs à l’environnement privilégient le sapin naturel. Deux espèces principalement se partagent le marché : le plus vendu reste l’épicéa issu du Morvan mais il est sérieusement concurrencé par le Nordmann qui provient du Danemark. Ce dernier possède l’avantage de ne pas perdre ses aiguilles tandis que le premier renvoie une agréable senteur plus prononcé.

L’Association Française du Sapin de Noël Naturel regroupant 93 producteurs affirme que les sapins vendus en France ne sont pas coupés dans les forêts : au contraire, ils émanent d’une production agricole contrôlée et de qualité. Près de 5 000 hectares de superficie sont destinés à ce véritable produit agricole qui découle d’un savoir-faire professionnel. Il n’existe pas encore de sapins français labellisés contrairement à la Suisse.

En effet, les helvètes peuvent acheter leurs sapins directement auprès d’entreprises forestières car leurs exploitations sont administrées en respectant les critères écologiques et sociaux du FSC (Forest Stewardship Council). Dans le futur, la France pourrait éventuellement imiter ce modèle. Pour autant, les suisses ne sont pas autorisés à couper leur sapin de Noël en forêt de manière privée ; cette réglementation s’impose à tous.

Enfin, pour se donner bonne conscience, de nombreuses personnes décident de laisser leur sapin en plein cœur d’une forêt pour s’en débarrasser.Mais une forêt n’est pas une déchetterie ! Certains distributeurs ou certains points de collecte récupèrent les sapins de Noël après les fêtes ; c’est pourquoi il est très intéressant de profiter du service qu’ils rendent. Plus simplement, toutes les déchetteries en France réunissent les sapins dans des conteneurs végétaux réservés à cet effet ce qui est un geste bien plus écologique que d’abandonner son sapin n’importe où, y compris en forêt !

Leave a Reply

Your email address will not be published.